25/02/2008

Viet-Nam II – Nouvel an à Nha Trang


CarteNhaTrang


Coincés trois jours sur place pour cause de Thet, un soleil agressif, une mer démontée, notre vie risquée à chaque traversée de rue… de quoi se consoler avec de belles langoustes de la Mer de Chine!

Toujours dans la rue, de nouveau sur de jolies chaises pour nain, nous commandons moultes coquilles Saint-Jacques, palourdes, langoustes et autres coquillages bizarres et inconnus. D’ailleurs, si quelqu’un peut me donner le nom des trucs bruns au milieu, il ou elle aura ma gratitude éternelle ; ça ressemble à une grosse moule brune mais ça a plutôt une tête de Saint-Jacques à l’intérieur…ah oui, et je veux bien aussi le nom du croisement entre un homard et une bête préhistorique qui grille au milieu des Saint-Jacques! En dernière semaine, vous aurez un quiz fruits et légumes, c’est promis!

Bref, vous l’aurez compris, si Nha Trang n’a pas remporté tous nos suffrages en matière de station balnéaire bétonnée, je recommande vivement le trottoir de l’autoroute-pour-mobylettes, dernier palmier à droite en regardant la mer.

Bande-Vietnam3


Bande-Vietnam4

09:48 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/02/2008

Viet-Nam I – Gargote à Da-Lat



 
CarteDalat
 
 
Le Viet-Nam, mélange d’influences chinoises, indiennes, françaises et bien d’autres, enfer des mobylettes pétaradantes (avec en moyenne trois à cinq personnes dessus), mais surtout plus de 3000 km de côtes et donc… paradis des fruits de mer! 

10 jours en février - au moment du « Thet », nouvel an local (joyeuse année du rat aux vietnamiens qui me lisent…) - 4 étapes pour vous parler de mes orgasmes culinaires. 

Une découverte pour ceux qui aimeraient s’y rendre : n’hésitez pas à jeter votre dévolu sur des endroits ne payant pas de mine (regardez le charme du mien : murs blancs, néons crus et cuisine de boui-boui à même la rue), du moment que la nourriture est préparée devant vous… ce sera à tous les coups délicieux, frais et très (très !) bon marché… 

Ma première étape nous emmène ici à Da-Lat, petite ville de montagne, ancien refuge des colons français désireux d’échapper à la moiteur de Saigon.

C’est donc dans une de ses nombreuses gargotes que j’ai eu le plaisir de déguster de délicieux fruits de mer pour trois fois rien : palourdes, pinces de crabe, moules grillées, des sortes de longues « tourelles » cassées à une extrémité et qu’il faut aspirer en faisant de grands slurp, et d’autres coquillages mystérieux mais délicieux, servis avec de merveilleuses petites sauces, cacahuètes concassées et jeunes oignons émincés. Le tout assis sur des mini-tables et chaises en plastique dignes d’une salle d’attente de pédiatre…

 

Bande-Vietnam1
 

Bande-Vietnam2

11:12 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |